Eviter les destructions du chien : c’est possible !

Comment éviter les destructions de votre chien ?

Les destructions du chien sont courantes. Quand elles surviennent à quelques mois, cela est compréhensible, mais quand elles perdurent, il y a un trouble psychologique derrière ce comportement. De quoi s’agit-il et comment réagir ?

L’anxiété, facteur numéro 1 des destructions

Si à l’âge adulte, votre chien continue de détruire vos coussins, mord le pied des chaises et essaie de renverser la poubelle dès que vous quittez quelques minutes la maison, il souffre sûrement d’une anxiété incontrôlable.

Cela arrive fréquemment avec les chiens dépendants qui collent partout leurs maîtres et se retrouvent perdus une fois qu’ils sont seuls.

La destruction peut également intervenir dans d’autres situations comme la peur ou l’ennui, mais c’est plus rare.

Comment limiter l’anxiété du chien ?

Crier sur votre animal à votre retour à la maison n’est d’aucune utilité. La plupart du temps, il commet ces actes dès votre départ avant de se calmer un peu et lors de votre retour, il ne se rappellera même pas avoir détruit votre beau sac oublié en bord de table.

En revanche, vous devez l’habituer à être seul. La peur des destructions et des aboiements ne doit pas vous forcer à le prendre partout avec vous sous peine qu’il n’aille jamais mieux. Apprenez également à fermer les portes quand vous êtes à la maison. Il ne doit pas vous suivre partout et comprendre que se retrouver seul dans une pièce n’est pas un drame.

Il est également très important de ne pas transformer vos départs en tragédie. Le chien aimant la routine, s’il vous voit tout chambouler, il sera en plus grand stress et il risque de se libérer dès votre départ. Ne lui parlez pas, ne jouez pas avec lui deux minutes avant de le quitter, ne l’appelez pas pour une dernière caresse… Cela peut être dur de l’ignorer un peu, mais s’il finit par comprendre qu’un départ est un acte normal qui se conclut par un retour, son anxiété se réduit.

Lors de votre retour, ne sautez pas sur lui pour des caresses ou au contraire, ne criez pas à la moindre bêtise. Rangez tranquillement vos affaires, buvez un verre d’eau et enfin, quand il est calmé, montrez un peu d’affection.

Il existe également des fleurs de Bach pour lutter contre l’anxiété des animaux, mais aucune étude n’a prouvé qu’elles marchaient bien. Toutefois, vous n’avez rien à perdre à essayer.

Ne pas jouer avec le feu !

Les destructions sont imparables. Si votre chien veut à tout prix s’exciter sur quelque chose, il trouve toujours un objet ou même un coin de mur pour le faire. Pour autant, ne jouez pas avec le feu en laissant des tentations.

Quelques heures avant le départ ou la veille, faites le tour de l’espace dans lequel il reste seul la journée et éliminez les sources de destructions potentielles (télécommande rangée en hauteur, pas de peluche sur le canapé, aucun jouet d’enfant au sol, poubelle inaccessible…).

Soyez vigilant quand vous logez dans un appartement qui n’est pas le vôtre. Même les chiens avec une anxiété légère peuvent tout détruire en se pensant abandonner dans un endroit qu’ils ne connaissent pas. La solution la plus radicale est de le mettre dans une cage pour chien pendant quelques heures au maximum, le temps de votre sortie.

Si vous ne le pouvez pas, redoublez d’attention avant de sortir pour cacher les objets dangereux ou qui risquent de lui donner envie. Cependant, vous ne serez jamais à l’abri complètement.

Related Posts