Comprendre le chien qui aboie tout le temps et le calmer

Comprendre le chien qui aboie tout le temps et le calmer

Vous avez adopté un chien depuis peu, et vous trouvez qu’il aboie tout le temps, ou du moins beaucoup. Si vous vivez dans un appartement ou même en pavillon, ce peut être gênant. Pour vous tout d’abord, s’ils surviennent la nuit et vous empêchent de dormir, ou la journée quand vous avez besoin d’un moment de calme ou que bébé fait la sieste. Pour les voisins , ensuite, ou vos visiteurs qui ne sont pas toujours disposés à supporter les aboiements, sources de nuisances sonores et génératrices de stress : qui ne s’est pas demandé en passant devant une maison où un chien vous suit près de la grille en aboyant, s’il ne va pas sauter par-dessus et venir vous croquer les mollets ! Un chien a besoin de s’exprimer, par son attitude, ses mouvements, ses grognements, ses mimiques, ses regards et ses aboiements. Vous ne pourrez pas empêcher votre chien d’aboyer complètement, c’est l’un de ses moyens pour se faire comprendre. Mais vous pourrez limiter des aboiements excessifs si vous en comprenez les causes.

Chien qui aboie tout le temps : quelles sont les raisons ?

Le chien est heureux

Lorsque vous rentrez du travail, votre chien , qui a une ouïe très fine, a déjà repéré le son de votre voiture dans l’allée ou le son de vos pas dans le couloir. Alors, il aboie trois ou quatre fois , pour vous signifier sa présence et vous dire qu’il vous attend avec impatience. Il cesse d’aboyer généralement dès que vous êtes avec lui, et qu’il a sa dose de câlins.

Le chien appelle

Vous êtes sortis en balade, dans un parc, en famille. Les enfants jouent au foot. Votre chien aussi a envie de jouer, alors il va aboyer pour demander le ballon, ou vous interpeller pour jouer avec vous. De même, si votre animal a besoin de sortir de la maison, pour faire ses besoins par exemple, il peut vous le signifier en aboyant et en faisant des allers retours vers la porte .

Il s’ennuie

Il n’est pas simple de concilier travail et vie familiale. Avoir un chien, rajoute de la complexité. On ne peut pas le déposer à la garderie ou à l’école pendant notre absence, comme pour les enfants. Quoique ce serait peut être une idée à creuser… Mais pour l’instant, aucune structure ne peut accueillir votre compagnon à quatre pattes juste pour quelques heures, il faut donc bien se résoudre à le laisser seul à la maison. Mais pour le chien les journées sont interminables, de quatre heures, si vous pouvez vous libérer à midi, à presque douze heures, en fonction de l’emploi du temps de chacun. Mais que faire quand on est un chien, enfermé dans un appartement, voire dans une cuisine ou une salle de bains ! Ou même attaché à une laisse dans le jardin. L’ennui ajouté au stress de la séparation, votre chien va sûrement aboyer toute la journée, au grand dam de vos voisins ! Il va vous appeler, pleurer, hurler… Et vous êtes bon après une journée épuisante et enfin arrivé au “home sweet home” de voir la voisine accourir vers vous à peine votre portière de voiture ouverte pour vous signifier que vous êtes un très mauvais maître puisque vous avez un chien qui aboie tout le temps…

L’animal a peur

Les petits chiens comme les gros ont des appréhensions et des peurs. Le chien qui aboie tout le temps peut très bien avoir peur de se retrouver seul toute la journée. Ce qui rejoint l’ennui. Il peut également avoir peur des bruits inhabituels. N’avez-vous jamais vu un chien qui se cache et aboie très fort au passage de la tondeuse à gazon, ou au bruit de la perceuse du voisin, ou encore des marteaux piqueurs qui oeuvrent juste sous vos fenêtres ? La peur des inconnus qui lui sont par nature étrangers. L’exemple type est le facteur, mais le nouveau voisin, le chat de la voisine ou encore l’infirmière qui vient faire votre piqûre en sont d’autres.

Le fidèle compagnon donne l’alerte

Certains races de chiens sont réputées pour être de bons chiens de garde. Ce qui signifie qu’ils aboient pour donner l’alerte et prévenir leur maître d’un danger. Mais tous les chiens en sont capables. Le plus petit chien peut aboyer lorsque quelqu’un frappe à la porte, pour alerter son maître. Il existe des tas d’histoires sur internet, qui relatent les exploits de chiens qui ont sauvé des personnes grâce à leurs aboiements. Les chiens d’avalanches en sont le parfait exemple.

Quelles sont les conséquences des aboiements du chien ?

Un chien qui aboie, nous l’avons vu, est une chose normale, ça lui permet de communiquer avec nous, d’exprimer sa joie, ses émotions, et de se faire respecter par ses congénères ou les autres animaux. Cependant, des aboiements excessifs sont source de stress et de conflits. Laisser son animal seul à la maison devient source d’angoisse à l’idée qu’il va aboyer toute la journée, les voisins qui se plaignent, les enfants ne peuvent plus passer devant la maison sans avoir peur du chien dans le jardin, le chat du voisin ne peut plus poser une patte sur la pelouse sans risquer de perdre une oreille … bref, était ce une bonne idée d’avoir adopté ce chien ? Un chien devient un membre de la famille, il faut s’en occuper. Heureusement il existe des solutions pour que le chien qui aboie tout le temps s’apaise.

Nos conseils pour réduire les aboiements du chien

chien qui aboieLorsque l’on adopte un chiot, il s’agit le plus souvent d’une adorable petite peluche qui fait craquer toute la famille. C’est le moment propice pour lui apprendre les règles au sein de sa nouvelle famille. Ne pas le laisser faire tout ce qu’il souhaite et encore pire céder à ses caprices renforceront plus tard ses mauvaises manières, et notamment celles du chien qui aboie tout le temps pour tout et pour n’importe quoi, dès qu’il ressent de la frustration. Sachez que même pour les chiens plus âgés, on peut les dresser. Ça nécessite beaucoup de patience, d’amour, et de temps, mais c’est possible. Vous pouvez faire appel à des organismes de dressage spécialisés qui vous aiderons au besoin. Le comportementaliste canin est idéal pour trouver le problème, et l’éducateur canin pour arrêter les mauvaises habitudes. Ne pas faire pipi partout, ne pas monter sur les lits, sur le canapé, ne pas mordre dans les chaussures… Il y a donc bien une éducation en matière d’aboiement aussi.

Pour la joie et l’ennui, que faire ?

Si vous habituez votre chien à répondre à ses attentes dès qu’il aboie, il va intégrer l’idée que plus il va aboyer, plus vous allez être présent pour lui. Faites lui comprendre que votre attention ne dépend pas de la force de ses aboiements. Un peu de frustration va l’obliger à patienter et à se trouver une occupation en attendant. De même, si vous habituez votre chien à jouer avec lui tout le temps, à le prendre dans vos bras pour le câliner, imaginez son désarroi quand il sera tout seul à la maison ! Comme avec un enfant, tout est une question de dosage, il doit comprendre qu’il y a un temps pour les câlins, le soir devant la télé par exemple, et un temps où il doit savoir s’occuper tout seul. Faites le comprendre aussi à vos enfants qui considèrent leur compagnon comme un bébé adorable avec lequel on joue à la poupée toute la journée. Lorsque vous êtes avec votre chien, faites lui faire de l’exercice, il doit se dépenser, il doit courir. Ça améliorera son état de santé et quand il rentrera à la maison, fatigué, il se reposera. Il sera moins demandeur d’attentions car apaisé, destressé, son anxiété calmée.

Pour ses appels incessants, comment réagir ?

Apprenez les ordres simples à votre chien . Il doit vous écouter si vous lui demandez de rester aux pieds, ou de ne pas aboyer. Apprenez lui l’ordre « sage ». Là encore, il doit comprendre que lorsqu’il est temps de rentrer du parc, que le jeu est terminé, il doit vous écouter. S’il continue d’aboyer, pour vous inciter à poursuivre le jeu, soyez ferme ! En ignorant ses aboiements, vous lui apprendrez qu’ils ne servent à rien et il cessera de lui-même.

Quand il a peur, comment intervenir ?

Si vous gardez votre chien toujours à la maison, ne le sortant que deux fois par jour, il va devenir craintif de tout ce qui existe en dehors son cadre de vie quotidien. Habituez-le à découvrir le monde !! Sortez en forêt, il va courir après les feuilles, renifler les insectes, apprendre à être prudent s’il se fait piquer par une bogue de châtaigne, apprendre à être curieux et non plus apeuré par tout ce qui l’entoure. De même, il faut le sociabiliser, ne pas l’enfermer dans une pièce quand on reçoit du monde, mais lui apprendre à bien se tenir. Il faut lui apprendre aussi à cohabiter avec ses congénères. Un autre chien croisé dans la rue ne doit pas tourner en bataille rangée. Vous devez lui parler, le rassurer, et le faire côtoyer d’autres animaux dès son plus jeune âge. Si malgré tout, il devient fou quand il croise le chien du voisin, changez d’itinéraire de balade ! Après tout, on ne peut pas aimer tout le monde…

S’il aboie pour alerter, que lui dire ?

C’est un chien qui aboie tout le temps dès qu’une personne sonne à la porte ? C’est normal il vous signale un intrus, vous prévient du danger et vous ne pouvez l’en blâmer. Cependant, l’alerte donnée, il ne doit pas continuer à aboyer. Faites lui comprendre qu’il a bien fait son travail, mais que vous prenez le relais. Renvoyez-le dans son panier, avec une friandise au besoin au début pour qu’il s’habitue. Si malgré tous vos efforts, rien n’y fait, ou en attendant que les effets de son éducation se fassent sentir, vous pouvez opter pour un collier anti-aboiement. Il en existe de toutes les tailles, même pour les chiots, mais vous devez absolument l’utiliser à bon escient et ponctuellement en tant qu’accessoire d’éducation. Beaucoup de conseils et d’informations sont délivrées sur Blogcanin.com au sujet de l’aboiement du chien, et notamment sur ses rapports avec le facteur, sujet qui n’a pas été développé mais très bien expliqué et même amusant sur le blog canin comme vous le constaterez ! Quoi qu’il en soit le chien qui aboie tout le temps peut être éduqué et devenir à nouveau agréable.

Related Posts