Quels sont les types de filtration pour l’aquarium d’eau douce ?

Quels sont les types de filtration pour l’aquarium d’eau douce ?

Avoir des poissons d’eau douce chez soi, tropicaux ou non, demande un certain équipement pour qu’ils puissent rester en vie le plus longtemps possible. La filtration de l’eau est bien sûr primordiale et il est important de connaître les différents types de filtres qui sont proposés sur le marché par les animaleries, en ligne ou non.

A quoi sert le filtre ?

Avant d’énumérer les types de filtres existants, il convient de connaître le rôle précis du filtre. Dans l’absolu il est possible de se passer d’un système de filtration. Mais ça exige de changer l’eau très souvent, surtout pour les aquariums de moins de 100 litres. Car les déjections des poissons, les restes de nourriture et les morceaux de plantes qui pourrissent sont autant de déchets organiques qui polluent l’aquarium très rapidement, et tuent les poissons. Cela n’empêche pas la contrainte de changer l’eau toutes les semaines, au moins 15 à 20% du volume total, car les filtres étant très efficaces, ils ne parviennent pas à éliminer toutes les traces d’ammoniaque et de nitrate.

Quels sont les différents types de filtration ?

Le filtre semi-humide et extérieur

filtre semi-humide

filtre semi-humide

S’il est plus complexe à mettre en place comparé aux autres filtres, le filtre semi-humide permet une bonne dégradation des déchets organiques. Utilisé le plus souvent dans les grands aquariums, son rôle consiste à oxygéner l’eau afin d’activer au maximum l’action des bactéries sur les déchets. Contraignant car de taille importante et les filtres étant situés à l’extérieur de l’aquarium, seuls les passionnés d’aquariophilie en sont équipés. Le filtre extérieur est également contraignant à cause de la taille du filtre qu’il faut pouvoir ranger près du bac à poissons.

Le bac à décantation

bac à décantation

bac à décantation

Le bac à décantation est le filtre le plus installé dans les aquariums de taille moyenne et petite. Efficace grâce à son double ou triple système de filtration. En effet, bien souvent il s’agit de faire passer l’eau par un tampon de mousse, puis sur deux couches d’ouate de perlon, et enfin sur du charbon actif ou de la tourbe, pour terminer par les céramiques qui fixent les bactéries. Sa seule contrainte réside dans la place qu’il exige à l’intérieur du bac.

Le filtre sous sable

filtre sous sable

filtre sous sable

Le filtre sous sable présente l’avantage de ne pas être visible puisque dissimulé sous le sable. En revanche il est contraignant au niveau de son nettoyage car il nécessite d’enlever le sable pour le faire. Et son aspiration constante peut gêner les plantes au niveau de leurs racines.

Le filtre intérieur compact

filtre intérieur compact

filtre intérieur compact

Le filtre intérieur compact est très efficace à condition que l’aquarium ne dépasse pas une capacité de 60 litres. Il présente tous les avantages pour l’aquariophile en herbe : il s’installe facilement en immersion par un système de ventouses. C’est le modèle de filtration le plus courant.

 
 

Il faut donc bien tenir compte de la taille de votre aquarium pour choisir votre système de filtration, ainsi que du nombre de poissons que vous souhaitez y mettre. En fonction de ces éléments, et de votre budget, vous pourrez vous orienter vers tel ou tel type de filtre.

Related Posts